20 photos qui vous donneront des frissons dans la colonne vertébrale 

Envie d’adrénaline ? Ces 20 photos effrayantes vous donneront d’horribles cauchemars !3 min


66 shares


Dans son livre Danse Macabre, l’écrivain américain Stephen King expose son point de vue sur le genre de l’horreur : « Si les films sont des rêves de culture de masse, alors les films d’horreur en sont les cauchemars. » Et pourtant, le nombre de personnes qui regardent ces « cauchemars » augmente de jour en jour ! D’ailleurs, les amateurs de thrillers ne ratent aucune occasion pour avoir encore plus de frissons…

Si vous faites partie de ces gens-là, cette compilation de photos effrayantes est sûrement faite pour vous !

1- Quand deux chiens qui courent se transforment en loups infernaux !

2- « Ma mère a presque eu un accident de voiture aujourd’hui parce qu’un serpent a commencé à sortir de ses évents pendant qu’elle conduisait. »

3- « Le toiletteur a transformé mon adorable chien ours en peluche en un rat d’égout drogué. »

4- Lorsque vous n’avez pas nettoyé la zone derrière la commode depuis trop longtemps :

5- « Je suis venu pour ton âme. »

6- Voici donc l’endroit où Stephen King s’est inspiré pour écrire The Mist.

7- Le temps semble faire allusion à quelque chose…

8- C’est juste le traitement des oranges sanguines…

9- Ce n’était pas le meilleur jour pour commencer les réparations sur le balcon :

10- « La photo de mon frère au travail ressemble à une affiche pour un film post-apocalyptique. »

11- Lorsque l’ascenseur dans un immeuble de 8 étages vous fait réfléchir. (Traduction : « Le bouton 6 ne fonctionne pas, le bouton 2 ne fonctionne pas. »)

12- Quel mignon petit chien ! Je ferais mieux de ne pas y toucher…

13- Une galerie de tir vraiment effrayante :

14- Les paparazzis seront bien punis !

15- Comment faire peur aux clients qui décident d’y passer la nuit :

16- Il semble qu’une ancienne malédiction a été imposée sur ce terrain de jeu.

17- « Sortez donc pour jouer avec nous ! »

18- « J’ai découvert que la maison dans laquelle nous vivons a un bunker en dessous. J’ai réussi à coincer mon téléphone dans l’une des fissures de la porte  pour prendre cette photo effrayante. »

19- La révolte des machines a commencé. (Traduction : « La caisse enregistreuse n’est pas un esclave, désolé ! »)

20- Mais qui se cache derrière ces bambous ?


66 shares