Une architecte a transformé des toilettes publiques abandonnées en maison design : effet « waouh » garanti !

Découvrez le projet complètement fou d'une architecte anglaise, visiblement très talentueuse...2 min


19 shares

Laura Jane Clark est une architecte anglaise, spécialisée dans la rénovation, les extensions, les conversions résidentielles et les nouveaux bâtiments. Avec l’aide d’artistes et de designers, elle conçoit également des meubles et des objets d’intérieur. Un parcours créatif et innovant, déjà récompensé par plusieurs prix !

© LauraJaneClark_ / Twitter

Une femme animée par un but : « sauver des sites avec une histoire intéressante qui ont été abandonnés et oubliés ». Du coup, après avoir découvert le site en 2005, cette architecte décomplexée s’est lancée dans un projet très ambitieux : transformer des toilettes publiques abandonnées en maison !

Au départ, il y avait ça : des toilettes construites en 1929, mais abandonnées au cours des années 80…

© LauraJaneClark_ / Twitter
© LauraJaneClark_ / Twitter
© LauraJaneClark_ / Twitter

Avec l’aide de constructeurs et d’ouvriers, Laura a commencé par déblayer le terrain…

© LauraJaneClark_ / Twitter
© crystalpalacetoilets.blogspot.com

Après quelques mois de travail acharné, le projet est terminé : l’appartement, avec sa chambre à coucher lui aura coûté 65 000 dollars.

© crystalpalacetoilets.blogspot.com

Admirez la chambre rouge et or, avec son « lit à baldaquin » et son grand miroir…

© crystalpalacetoilets.blogspot.com

Une salle de bain dorée, dans laquelle on distingue bien la patte de cette artiste talentueuse et inventive !

© LauraJaneClark_ / Twitter

Au final, la maison avec un salon, une cuisine entièrement équipé, une chambre glamour, une salle de bain design et un petit jardin en prime !

© crystalpalacetoilets.blogspot.com
© LauraJaneClark_ / Twitter

En architecte aguerrie, Laura a immédiatement vu le potentiel de cet espace, lorsque tout autre visiteur n’y aurait vu que des toilettes en ruine…

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur sa création en partageant l’article : l’habiteriez-vous étant donné son origine ?


Vous aimez? Alors partagez avec vos amis

19 shares